École primaire de Mbour Maures

Kassumay, sous les auspices de Club de l'UNESCO pour la protection du patrimoine immatériel des civilisations, a favorisé la construction et mise en place de la pépinière "Mahaca Allah» visant à aider les enfants 2 un 6 vieux ans dans le terrain situé dans le Barrio Mbour Maures (Ville Mbour).

PROJET 2012

La pépinière “Maacha Allah” a été construit dans une zone d' 300 m2 donnée par le Conseil municipal et maisons M'bour loin de Mbour Maures de quartier, dont la longueur est 8 Miles carrés, Bcontemplaba dans l'éducation pré-scolaire. Younger ont toujours été laissé complètement, système scolaire.








Le Club UNESCO, sponsors et développe valeurs scolaires, en tant que modules add-on pour la conception, la diffusion et le développement de valeurs ancestrales, en vertu du présent projet de nouvelle construction et mise en place de l'enfant de l'école primaire, où la culture antique et est enseigné aux enfants dans le ethnique Wolof, Serer, Mandinga, Peul y Maure.
La ville de Mbour et Club UNESCO ont signé un accord de collaboration, dans lequel les deux institutions favorisent la solidarité, culture et de l'éducation. Cela signifie que l'échange d'expériences et de connaissances à la fois d'agir de manière coordonnée dans les domaines de la sensibilisation, promotion et de formation pour promouvoir la connaissance des cultures anciennes.
La construction et la mise en place de l'école "Mahaca Allah" Infantl signifie s'attaquer à l'un des défis les plus importants dans la lutte contre la pauvreté en vue du développement au Sénégal. Le taux d'analphabétisme est encore élevé ( 57 % dont 35,4 En ce qui concerne les femmes)
Scolarisation au Sénégal est organisé en divisant le l'enseignement en trois phases:

  • École préscolaire ou à la maternelle: Il couvre la scolarisation des enfants 2 un 6 vieux ans
  • École élémentaire ou primaire: Comprenant la scolarisation des enfants 6 un 11 vieux ans.
  • École: Il couvre la scolarisation des enfants 11 un 17 vieux ans.

Le quartier de la composante Mbour Maures 8.000 les gens de différentes ethnies: Wolof 9 %, Peul 7 %, Serer 15 %, Maures 70 %. Du 8.000 les habitants 40% les enfants et ceux-ci sont les mêmes 15% sont des enfants entre 2 un 6 âge. Nous parlons en fait 1.152 enfants 2 un 6 inscrire dans les années scolaires ont besoin.

Le problème

Un des graves problèmes du pays et plus particulièrement le district de Mbour Maures est appelé abandon.
Las autorités sénégalaises suggèrent plusieurs causes qui motivent dicho abandon:

  • Les longues distances étudiants doivent voyager pour assister aux cours ( Nous parlons entre 4 et 7 km dans chaque sens ).
  • Structures pauvres ou l'absence de
  • Ne comprenant pas la langue dans laquelle les cours sont donnés

La solution

La construction et la mise en place de la pépinière dans le district de Mbour contribue Maures:

  • Réduire le taux d'analphabétisme
  • L'égalité des sexes dans l'éducation
  • Disparition de l'ESL

Senegal enero 2014 123 placas escuela
Dans un terrain cédé par la ville de Mbour ( 300 m2 ) l'école a été construite avec une superficie d'environ 170 m2 plus un jardin d'environ 130 m2 ( annexe 16 ). Ce bâtiment a:

  • 3 les salles de classe 22 m2 carrés qui hébergera 20 – 30 enfants par classe
  • Un bain 6 m2 avec deux utilitaire
  • Une salle polyvalente avec une capacité de 18 personnes
  • Une cuisine 12 m2
  • Une terrasse 18 m2
  • Un patio / salle de 35 m2


Cette pépinière favorise le besoin d'éducation pré-scolaire des jeunes enfants de 2 un 6 années de ethnique: Wolof, Serer, Mandinga, Peul, Maure.
Conformément aux directives du gouvernement central, maternelle "Mahaca Allah", établit deux postes de jour de jour de l'école à plein ( jour et nuit ) intégration dans 75-100 enfants par jour dans le système d'éducation du pays, y compris les cours de culture ancestrale préparés par le CLUB UNESCO.
Étudiants organisés par l'ethnicité et la langue:

  • Etnia wolof, maure, serer (lengua wolof)
  • Etnia peul (Lengua peul)
  • Etnia mandinga (Lengua mandinga)

Où Trouvé


Une des principales raisons qui a également entraîné la construction de la maternelle fait référence aux femmes, Rappelant le taux élevé d'analphabétisme comploté contre ces hommes au Sénégal:
quartier des femmes Maures Mbour, propre initiative, et animée par le projet qui fournit quartier Kassumay, vouloir apprendre à lire dans la même école qu'ils vont faire leurs petits enfants.
La ville de Mbour a proposé la construction d'une salle polyvalente au sein de la pépinière. C'est dans cet esprit que nous allons essayer de commencer le processus d'éradication de l'analphabétisme chez les femmes dans le quartier.
Ils ont commencé à enseigner des cours du soir de ces mères. Les femmes du quartier ont écrit une lettre demandant de l'aide Kassumay.


Comments

  1. […] por la crisis sanitaria, el pasado 12 de noviembre, 150 alumnos regresaron a las aulas de la Escuela Infantil Kassumay “Maacha Allah”. Mediante este proyecto, niños entre 2 et 6 años pueden escolarizarse y recibir una educación […]

Laisser un commentaire